Mon année 2015

 

J’ai décidé d’écrire un article sur ce que j’allais faire cette année en photo ! (vous pourrez me le ressortir au 31/12/15 si vous voulez, je pense m’y tenir ! )

Pour l’illustrer, je cherchais à avoir le regard d’un jeune photographe sur moi. Je ne voulais pas des images parfaites, lissées par un professionnel au post-traitement. Je voulais un regard frais sur moi, et des images non-retouchées. Il s’agit donc de JPEG, issus d’un appareil Fuji. Les presets utilisés sont l’ASTIA pour la couleur et le  preset monochrome pour le reste.

Santarelli (35 sur 81)
Didier Toussaint, mon photographe du jour

Didier Toussaint a pris le challenge au vol et s’est proposé pour réaliser cette série d’images illustratives cette après-midi. Ancien utilisateur Canon, c’est un Fujiiste depuis quelques semaines. Vous pouvez le retrouver sur le net via son site perso . Il fait partie de nos sorties photos montoises depuis le début et est venu avec nous à la Photokina 2014. Merci à lui pour cette série de photos !

Fuji

Tout d’abord, en 2015, je vais continuer à utiliser du matériel Fuji, qui correspond au matériel dont j’ai besoin pour m’amuser en photo, toujours en focales fixes.

santarelli (9 sur 9)
Mon fidèle X-T1 par Didier Toussaint

Instax

Je vous ferai bientôt un article consacré à mon Instax Wide 210, cet appareil qui produit des images instantanées, au look vintage. Simple et efficace, j’adore l’embarquer sur une séance portrait ou sur un mariage. C’est mon compagnon pour les photos de tous les jours. Mon but en 2015 ? L’utiliser encore davantage et vous le proposer en option pour vos évènements. C’est vraiment sympa et amusant comme résultat.

Santarelli (45 sur 72)
Instax, sous la pluie, par Didier Toussaint

Avis clairs et indépendants

Je souhaite continuer à bloguer régulièrement et avec mes commentaires clairs, nets, précis et sans retenue. L’envie d’exprimer mon avis, même si cela ne plait pas toujours à tout le monde, et si tout le monde n’est pas toujours d’accord avec moi (et ils ont d’ailleurs peut-être raison parfois)

santarelli (5 sur 9)
Prêt à bloguer partout ! par Didier Toussaint

Corporate

De part le métier que j’exerce en activité principale, je rencontre beaucoup d’entreprises. Travailler avec ce type d’organisation le plait beaucoup et je parviens aisément à satisfaire mes clients, tout en m’amusant. C’est pourquoi je souhaite continuer à développer les contrats de reportages photos avec des entreprises tout en conservant un certain nombre de mariages. J’adore les mariages mais j’ai envie de conserver davantage de week-end pour mes projets personnels et ma vie privée.

santarelli (4 sur 9)
En mode Corporate par Didier Toussaint

Plus de shootings en duo

J’ai déjà pu travailler sur des shootings portraits et des mariages avec beaucoup de monde. C’est vraiment épanouissant de partager ces journées de travail avec des personnes différentes à chaque fois. Je me sens avancer davantage, apprendre davantage quand je travaille en duo et le temps passe plus vite. La photographe est un métier amusant et si je peux permettre à quelqu’un de s’amuser avec moi, ça me plaît !

Santarelli (71 sur 72)
Faire des photos à deux !

Portaits intimistes

Je souhaite sortir de ma zone de confort dans l’exercice des portraits et donc m’exercer dans des domaines que je maîtrise moins actuellement. Je souhaite réaliser des portraits plus intimistes, jusqu’à l’exercice du boudoir, qui me permettra d’encore augmenter la qualité des images offertes pendant les préparatifs de mes reportages de mariage. Pour cela, je vais shooter en duo avec une photographe dont vous découvrirez le nom en temps voulu mais que je considère comme une référence dans ce type de photographie.

santarelli (1 sur 9)
Mystérieuse paire de jambes par Didier Toussaint


Mons

Mons est ma ville. J’aime y photographier ce qu’il s’y passe. D’ailleurs cette après-midi, en passant rue de Nimy, j’ai pris quelques images de la démolition prématurée de l’oeuvre d’Arne Quinze, dont j’avais photographié l’inauguration.

santarelli (7 sur 9)
Photographiant l’oeuvre d’Arne Quinze, par Didier Toussaint

Je serai d’ailleurs présent lors de la fête d’ouverture de Mons 2015, le 24 janvier ! N’hésitez pas à venir fêter cela avec nous 🙂

santarelli (8 sur 9)
En 2015, je suis Montois, et toi ? par Didier Toussaint

Rencontrer du monde

Ce que j’adore dans ce métier, c’est de vous rencontrer. Que vous soyez des collègues photographes, des concurrents, d’autres prestataires sur les évènements que je couvre, des clients, des proches de mes clients, des modèles, d’anciens clients, des prospects, c’est toujours un plaisir pour moi de vous rencontrer, de vous découvrir, d’échanger avec vous quelques instants, de vous connaître pour certains et parfois de continuer à échanger pendant plusieurs années !

santarelli (6 sur 9)
Des nouveaux clients, par Didier Toussaint

Bref, en 2015, je veux continuer à exercer ma passion!

Merci à tous pour la lecture et à Didier pour les images !

2 réflexions sur “Mon année 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.