Fiona à Mons

Mercredi, je suis au bureau et vois une chouette lumière se profiler pour le coucher du soleil. J’appelle mon ami Jean-Michel et lui propose d’aller prendre un verre et éventuellement de prendre quelques photos.

Juste avant de prendre la voiture, je me dis que ce serait sympa de proposer à quelqu’un de venir poser sous cette belle lumière. Je n’ai pas vraiment le temps de contacter des gens en direct, donc je poste mon annonce sur Facebook et Instagram.

111

Une connaissance de Jean-Michel est intéressée et nous rejoint sur la Grand-Place. Fiona n’avait jamais posé pour un photographe, en dehors des photographes de vacances.

Ceux qui ont déjà suivi un workshop avec moi ou simplement parlé portraits savent que j’accorde énormément d’importance à la relation de confiance à établir avec la personne dont on souhaite capter l’image. Je commence souvent pas prendre un café et discuter, pour en savoir plus sur la personne et pouvoir ensuite la guider au mieux. Mais ici, pas possible, le soleil descend à une vitesse folle ! Pour les Montois, direction Ste Waudru, pour être du côté de la ville où on aura encore un brin de lumière.

Pour les réglages, j’ai tout pris au Fujifilm X-T1 et avec l’objectif 56mm à 1.2. Ce sont les iso et la vitesse d’obturation qui changent selon la luminosité. 

Santarelli (65 sur 135)

Santarelli (66 sur 135) Santarelli (67 sur 135) Santarelli (68 sur 135) Santarelli (69 sur 135) Santarelli (70 sur 135)

Comme nous avons fait les choses à l’envers, nous avons terminé autour d’un verre, j’ai pu saisir le x100s de Jean-Michel pendant que Fiona découvrait les images de la séance.

222Je suis assez content de la lumière et de l’exercice de mettre une personne à l’aise en si peu de temps ! Je retenterai sans doute l’expérience sous peu 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.