Interview modèle : Eléonore

1. Tu te présentes en quelques mots ? Qui es tu ? 

Je me prénomme Eléonore et j’ai 20 ans ( 21 dans moins de 1 mois). J’habite un petit village dans le Brabant wallon.

Je suis actuellement en troisième année de droit à l’Université de Namur dans le but de travailler plus tard dans l’international car l’ouverture est pour moi l’une des valeurs les plus importante en ces temps où tout tend à prouver le contraire.

J’ai aussi un petit frère de 16 ans avec qui je partage beaucoup de choses dont les jeux vidéos ( j’aime bien le regarder jouer mais je ne suis pas très douée pour -rire).

Dans la vie je suis passionnée de tout. Une fois que quelque chose me plait j’y vais à fond mais je me lance après avoir murement réfléchi (passionnée mais pas impulsive). J’aime aussi mes amis tout comme les nouvelles rencontres; quand j’en ai le temps je suis toujours partante pour de nouvelles rencontres.

Je pratique la zumba pour rester en forme et je lis énormément (un esprit sain dans un corps sain).

2. Tu es modèle depuis longtemps ? Raconte nous ton histoire par rapport au modeling, comment cela a t il commencé ? 

Je suis modèle depuis maintenant un peu plus de 2 ans.

Je ne vais pas mentir, ce fut une passion soudaine. Je n’avais aucun attrait particulier pour le monde de la mode et de la photo avant. Alors pourquoi ais-je démarrer ? Et bien j’ai posé pour une de mes amies qui aimaient particulièrement la photo et qui voulait développer le portrait. Et là coup de foudre magistrale , j’ai a-d-o-r-é ! Pourquoi ne pas continuer me suis-je dit ? Et de là tout est parti… Je me suis spontanément proposée à de nombreux photographes qui recherchaient des modèles, répondu à des annonces …

3. C’est une passion ? Tu réalises également des prestations rémunérées ? Tu en vis ? 

J’aimerais bien en vivre ! -rire- Mais non, je n’en vis pas , cela me semble un petit peu difficile quand même. C’est une belle passion pour moi, la plus grande peut-être à côté de mon goût pour les voyages (les deux n’étant pas forcément si inconciliables). Un de mes rêves serait en effet de pouvoir me faire shooter sur un de mes lieux de vacances par des professionnels.

Je suis rentrée dans une agence il y a peu (Be My Models). C’est une agence fantastique qui est véritablement à l’écoute de nos attentes et qui accompagne chacun comme si nous étions leur seul modèle. Je n’ai pas encore eu l’occasion de travailler beaucoup avec eux mais la suite s’annonce déjà prometteuse…

4. En quoi te considères-tu différentes des autres modèles ? Qu’est ce qui te distingue à tes yeux ? 

Je pense que c’est le fait que j’essaye d’être avant tout la meilleur pour le photographe, la maquilleuse,… qui est en face de moi que pour moi-même. J’arrive rarement à être satisfaite de moi si les autres ne le sont pas également. La plupart des modèles pensent à enrichir leur propre expérience alors que moi je pense d’abord à ce que je vais pouvoir apporter à l’autre et en fonction de cela je me positionne ensuite.

Je pourrais également ajouter ma faculté d’adaptation, je m’adapte à toutes les contraintes ou presque.

Et enfin, mon sourire. je ne suis pas la seule à savoir sourire mais le mien est unique (à ce qu’il parait).

5. Quelles sont les 3 photos de toi que tu préfères 

André Paape 3
André Paape Photographer
Gauhar
Gauhar

 

_20161009_192409
Fabrice H Photography

6. Qu’est ce que le fait de poser t’apporte dans la vie ? Que ressens tu quand tu es seule face à l’objectif ? Que ressens tu quand tu vois les photos de toi suite à une séance ? 

Cela m’apporte énormément de choses… Tout d’abord plus d’aisance, plus d’élégance aussi. J’apprends à poser mes gestes et mon regard, à me conformer à ce que veut le photographe ou au contraire à m’exprimer , à montrer qui je suis. C’est un art à deux.

Je ne ressens rien, je me sens juste bien et c’est déjà quelque chose comme sensation.

Quand je vois les photos je suis ravie, c’est un travail qui se concrétise, c’est un peu comme un salaire visuel. Certaines me font rire (mais quelle tête), soupirer (j’aurais pu faire ceci ou cela), mais la plupart du temps je suis plus que satisfaite et les photographes avec qui j’ai pu travailler de même. Ils demandent souvent à retravailler avec moi.

7. Quel conseils donnerais tu a quelqu un qui souhaite débuter dans ce milieu ? 

Ne pas chercher à être la meilleure à tout pris et directement. Ce qui est beau dans la photo c’est quand on arrive à rester soi-même avec ses petits défauts qui avec l’aide du photographe deviendront de belles qualités. Ecoute leur conseils attentivement et surtout fonce !

8. Quels sont tes projets photos en 2017 ?

Je n’ai pas de programme prédéfini. J’adapte les shoots à mes études et non l’inverse. Si j’ai un coup de cœur sur un photographe, je me propose . Ou alors j’attends des propositions.

En tout cas j’aimerais prendre part à des projets glamour au sens soirée, univers chic… un univers un peu comme celui que l’on retrouve dans les pubs pour parfums italiens ainsi que de prendre part à des projets plus photos naturelles où je serais uniquement le centre de la photo, sans artifices…plus nude.

9.  Avec quel photographe rêves tu de shooter ? 

Ils sont assez nombreux -rires. Je dirais Letizia Camboni , Maxime Prokaz et Jean Noir.

10. Une chose que tu as envie d’ajouter et qui ne fait pas partie des questions précédentes ? 

N’hésitez pas à me demander pour que l’on puisse travailler ensemble ! Vous ne serez pas déçu de ce que je peux vous apporter ! Un peu de pub ca ne fait pas de mal -rires-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.