Des portraits, personnels et vrais :)

En octobre, je vous annonçais  : 2019, une année différente !

Il m’a fallu un peu de temps pour me remettre en selle, j’ai pris le temps de ne pas prendre de photos, de prendre des photos de nature mortes, de paysages, de villes, pour enfin me remettre au portrait début mars !

J’avais envie de faire simple :

  • Appareil + 1 objectif 35mm (parfois la facilité du 56mm 1.2 mais vraiment pas la priorité)
  • Pas de flash = profiter de la lumière des lieux
  • Pas de réflecteur = lire la lumière et faire avec ce qui est disponible.

« Je vais juste me consacrer à photographier d’autres moments , plus personnels , des proches , des instants quotidiens , des amis , des lumières. »

Mon souhait était de découvrir des gens, de sentir ce que je vois de leur personne et de saisir cela en image ! Parfois des têtes connues, parfois des inconnus. L’exercice est évidemment différent selon le degré de connaissance mais je voulais ce type d’images.

Tout a repris avec Lucile, quelque images en centre ville, en ce concentrant sur la personne, ses yeux, sa douceur.

Ensuite, c’est avec Aude que j’ai décidé de réaliser quelques images. Je sens un reflexe de « sourire de communiant ». Ce sourire que l’on a sur toutes les photos depuis l’enfance, et qui ne m’intéresse que très peu. Je réussi à l’emmener sur deux autres terrains :

Le sourire les yeux fermés (by the way j’adooore ce genre de photo):

Petit tip pour mes amis photographes : ces images se cachent entre les prises. Choisissez un modèle au visage expressif, chez qui les expressions varient assez franchement et rapidement. Préparez-vous à balancer une rafale, attendez la fin d’un pose, dites une connerie et appuyez sans arrêt : un brin de chance et l’image y sera ! 

Un coté pétillant et un sourire direct

Ensuite, c’est avec Gloria que j’ai pu reprendre quelques images plutôt dans un style « intérieur/lingerie ». J’ai retrouvé le plaisir de jouer avec les reflets et toute la difficulté de ce genre d’images. (que vous découvrirez sur https://www.instagram.com/ladouceurdunmatin/  Go Follow :)) )

Puis vient le temps de la pause, de quelques jours à Londres qui méritent un article à eux-seuls et le portrait à l’arrachée de mon amie Maylis :

https://www.instagram.com/p/BwUz-pEngX9/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

Eve était en secondaire dans la même école que la mienne, et on a fait des images ensemble il y a quelques temps. J’avais déjà été surpris par sa capacité à se déconnecter de l’objectif, à vivre sa vie malgré la présence de l’appareil dans la pièce et par sa générosité dans l’échange. Elle donne vraiment beaucoup d’elle-même dans le shoot, le choix des lieux, des prises de vue. J’ai donc senti une suite logique avec ce que j’étais en train de reconstruire quand on a reparlé de faire des images.

Retrouvailles avec la lumière du soir près de la colonne du Congrès (amis photographes, ici aussi je vole ce sourire vrai en disant une connerie).

Le Mont des Arts fait partie de la visite. Cela me paraissait tellement normal d’aller faire des photos là bas, j’adore la vue, le lieu et cela collait bien au sujet, qui vit actuellement sa vie à Bruxelles.

Ces images ont aussi été l’occasion de faire du portrait en intérieur, tout en simplicité et toujours avec aussi peu de matériel.

De ces quelques portraits, je retire l’envie de continuer à créer de nouvelles images authentiques, connectées avec mes sujets. Là où l’an dernier m’a pris beaucoup d’énergie, je sors plein d’énergie de ces échanges, de ces moments à rechercher la manière dont je perçois l’autre, qui me confie son image pour quelques moments, hors du temps.

Pour la suite, j’ai la chance de refaire des images cet été avec Sarah, qui avait posé dans les rues de Mons avant de partir pour le Canada et je suis toujours ouvert à de nouveaux projets, qui me feront avancer dans cette ré-appropriation de mes images 🙂

https://www.instagram.com/p/Bwyn6pDl5td/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

 

EDIT 

Si vous désirez poser pour d’autres photographes (talentueux à mort, on parle de David Taquin & Thomas Bouquet) et moi-même, filez poser votre candidature .

De vrais portraits lors de la séance photo de votre mariage

  • expliquer aux futurs mariés avec qui je vais travailler le type d’image que je vais réaliser
  • expliquer aux photographes qui me suivent comment je réalise ces images

Voici les deux objectifs de cet article. 


Dans les clichés de la photo de mariage, il y a ces photos bien classiques, avec :

  • la tête des deux mariés dans un cadre
  • Une bouteille de mousseux que l’on débouche en saisissant l’instant ou la mousse jailli vers les verres gravés de petits coeurs
  • Des photos bien posées avec un sourire de communiant, face à l’objectif .

Personnellement, ce n’est pas du tout ce que je recherche aujourd’hui. Je respecte tout à fait les gens qui réalisent ou aiment ces images, mais ce n’est pas ma tasse de thé pour l’année à venir. Je préfère la même chose que ce que je fais lors des séances photos avec une personne : me concentrer sur les gens, partir d’eux et saisir leur image au sein de l’environnement qui nous est offert.

J’adore cette phrase :

“Photography is about capturing souls, not smiles.”
Dragan Tapshanov

Je n’ai pas encore la prétention de photographier des âmes mais c’est davantage ce que je recherche, par rapport au sourire 🙂

En terme de technique, il n’y a pas de secret, si ce n’est s’adapter à l’image que l’on doit prendre et réagir vite (pour ne pas louper l’instant) et de manière sereine (un mec qui maîtrise rassurera davantage son/ses modèle(s) qu’un photographe du dimanche qui tremble sur l’appareil à la première image sous-exposée qu’il réalise).

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Séance photo sous la pluie avec Vanessa Rahal, photographe montoise. Photo réalisée à Mons. C’est la première image de la série, je la vois comme quelqu’un de fort, sûre d’elle , qui fait du très bon travail : je trouve un endroit décoré de lumière à l’arrière-plan, je me place sous la ligne de son regard, je la centre et Clic !
Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Séance photo avec Kim au Mont-Panisel à Mons, fin de ses études, je la sais en grand questionnement sur le début de sa vie pro, je le sens dans les images et lui  demande de souffler un peu (=pour qu’elle évacue son stress et revienne à la sérénité). Elle ferme les yeux et ressent le vent sur elle, je me rends compte que c’est l’image que je veux et Clic ! (image imparfaite, la ligne d’horizon est inclinée, j’aurai pu donner plus d’air au sujet dans le cadre, mais j’aime beaucoup cet instant).

 

Pour les portraits de mariage, mon but est de photographier la douceur, l’amour, le lien qui unit les personnes, au delà des tenues et de leur présence ce jour là dans l’endroit qu’on aura choisi ensemble.

J’adore laisser les mariés se regarder, se parler, en me tenant à quelques mettre et en les laissant vivre. Ils vivent un beau moment, ils sont dans un des rares moments à deux ce jour-là et me fais donc aussi discret que possible. (ce n’est pas pour leur faire plaisir, c’est surtout pour capter mes vraies images :-))) )

Je dois rarement demander aux couples de s’embrasser. Ils se sentent à deux, s’aiment, nous sommes le jour de leur mariage, il ne faut normalement pas se forcer pour que ce type de moment tendre arrive quand on leur a demandé de se tenir face à face et que l’on a « disparu ».

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Séance photo avec Raphaëlle et Clément, au Château de la Rocq dans le Brabant wallon.
Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Abbaye de Nizelles en hiver.

Pour l’image suivante, mon appareil photo est posé par terre et les mariés m’ont déjà oublié, ils se regardent et ont déjà la photo avec ce vieux petit mur dont ils m’avaient parlé avant le jour-J.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Photo réalisée dans la région de Bruxelles.

J’adore accentuer encore le fait que les mariés sont à deux, isolés et non en interaction avec moi, leur photographe, en incluant un élément à l’avant plan, qui donnera une touche de couleur et deviendra flou vu sa distance avec le couple, cela rend encore plus l’impression de distance, de discrétion, de naturel.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Photo réalisée dans la région de Tournai.

Parfois, la magie opère toute seule, nous sommes à Charleroi dans un parc, à l’entrée avec une vasque de fleurs mauves devant moi et mes mariés du jour sont déjà en train de respirer le bonheur, face à face, à 4m de moi !

santarelli-0242-sur-0749large-2x

Quand je souhaite une image avec un regard de face des mariés, j’ai l’habitude de leur demande de se regarder, je les laisse discuter puis le demande d’un ordre clair et précis de regarder vers mon objectif et clic ! L’important pour moi est de saisir le premier regard, celui qui brille et qui est un vrai regard direct.

santarelli-167-sur-680xlarge-2x

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Evidemment il m’arrive aussi de prendre une photo pour la cheminée des parents (comme j’ai l’habitude de le dire aux couples avec qui je travaille). C’est à dire une image qui soit un peu plus intemporelle, moins liées à cette chasse aux instants naturels qui fait la photographie d’aujourd’hui et qui  pourra se retrouver sur la cheminée pendant des dizaines d’années

Santarelli (0163 sur 0642)

J’espère que ces quelques mots vous auront éclairé sur les photos de couple pendant les reportages de mariage et je reste évidemment à votre disposition en commentaire ou par tout autre moyen de communication pour en discuter avec vous 😉

Liens:

L’auteur de cette belle phrase : http://www.tapshanov.com/ 

Saisir l’instant, ma vision de la photo reportage

Mon portfolio

 

Se marier en hiver – Les photos de mariage

Se marier en hiver, c’était le choix de Nico et Jenn,  et j’ai eu l’honneur de réaliser leur reportage photo.

Je les ai retrouvés à la maison communale de Waterloo, pour mon premier mariage de 2016 ! Lumière d’hiver, je devais être le seul à espérer de la neige pour quelques heures plus tard, afin d’avoir quelques photos de couple sur fond blanc 😉

Parenthèse matériel pour les photos-geeks d’entre-vous : 
Fuji X-T10
Fuji X-T1
Fuji X-PRO 1
Focales fixes uniquement

Je vous présente ici quelques unes des photos du reportage, en omettant volontairement une partie de celles-ci, n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez découvrir un reportage complet lors d’un rendez-vous.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Bouquet de mariage – Hiver

Les premiers moments avec les témoins et la famille sont toujours des moments chargés d’émotions, surtout quand les mariés résident à l’étranger et qu’ils ont donc peu d’occasion de voir leurs proches.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Mariage en hiver
Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Mariage en hiver

Ne s’étant pas vus au domicile de la mariée, nos amoureux se se jetés dans les bras l’un de l’autre, à la vue de leurs amis ! Un très beau moment !

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Mariage en hiver

C’est typiquement le genre de moment pendant lequel j’aime me mêler à la foule, pour encadrer mon sujet et voir la scène comme un invité à la noce.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Cérémonie de mariage – Waterloo

J’aime me concentrer sur les mains de mes sujets, elles sont souvent révélatrices du moment et du ressenti.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Les mains
Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Mariage à Waterloo

Ce mariage a également été pour moi l’occasion de tester des images à 360° comme celle ci, qui vous permet de vous plonger dans l’ambiance du moment :

Post from Sebastien. – Spherical Image – Mariage Nico Jenn

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Echange des alliances – mariage à Waterloo
Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Le baiser – mariage à Waterloo

Le baiser est un immanquable de la photo de mariage mais, ceux qui me suivent le savent, le moment « juste après » est encore plus savoureux. C’est souvent le genre de moment que l’on oublie en tant que photographe, lors de ses premiers reportages, laissant tomber la pression de l’immanquable photo que l’on vient de réaliser.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
« Juste après »

Et, c’est le moment ou je reviens sur ce que je vous disais il y a quelques lignes, les mains sont souvent révélatrices de l’émotion du moment.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Les mains
Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Photo de couple sous la neige
Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Photo de couple en hiver

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Pour la suite de la journée, nous avons réalisé les photos de groupe, un photobooth super fun et toujours des images en mode reportage mais je choisis de revenir sur une image pour clôturer ce partage :

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Les mains

Merci à Jenn et Nico pour leur confiance et leurs commentaires suite à la réception de mes images. Je leur souhaite plein de bonheur dans leurs nouveaux projets !

Si tu es photographe, n’hésite pas à partager ton feedback en commentaire ;
Si tu projettes de te marier prochainement, n’hésite pas à me contacter ;
Si tu aimes ces images et cet article, n’oublie pas de l’indiquer sur les réseaux sociaux !

Merci 😉

Engagement session – Alison & Kevin

Un article tout personnel pour un très chouette couple que j’ai eu la chance de photographier dans la belle ville de Bruxelles !

Santarelli (8 sur 32)

Alison est une amie. Je l’ai rencontrée quand nous étions adolescents. Nous avons toujours gardé contact. Elle a d’ailleurs posé pour moi il y a quelques années.

Lors d’un de ses anniversaires, je rencontre Kevin, avec qui elle s’entend déjà à merveille et a cette joie particulière de lui présenter ses amis. J’ai tout de suite compris que ce garçon devenait important pour elle !

Les puristes m’excuseront la qualité de l’image, la balance des blancs douteuse et la surexposition mais le moment capté à l’époque me plaît beaucoup :

Il y a quelques années...
Il y a quelques années…

Il y a quelques mois, Alison et Kevin m’ont contacté pour me faire part de leur projet de mariage ! C’est évidemment avec plaisir que j’ai accepté d’être leur photographe pour le grand jour mais également pour une session d’engagement et une after-wedding !

En ce lundi de Pentecôte, rendez-vous en haut du Mont des Arts à Bruxelles.

J’ai dans le sac :

– Fuji X-T1
– 56 mm 1.2 , 35 mm 1.4
– Objectif  FD Canon 24 mm 2.8 avec bague adaptatrice

Place aux images !

Santarelli (1 sur 32) Santarelli (5 sur 32) Santarelli (6 sur 32) Santarelli (7 sur 32)
Santarelli (10 sur 32) Santarelli (14 sur 32) Santarelli (16 sur 32) Santarelli (20 sur 32) Santarelli (21 sur 32) Santarelli (23 sur 32) Santarelli (26 sur 32) Santarelli (32 sur 32)

Hâte de vous revoir en juillet pour ce grand jour qui s’annonce :-))))

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez réaliser ce type de séance avant votre mariage ! C’est un agréable moment qui nous permet aussi de mieux nous connaître avant le jour-J et de vous permettre de vous sentir à l’aise devant l’objectif !

Wedding Photographers United!

Il y a quelques semaines, j’ai rencontré Frédéric qui m’a proposé de le rejoindre ainsi que plein de photographes qui partagent le même esprit de la photo de mariage lors du souper Wedding Photographers United!

Je n’ai pas hésité à dire « oui »  (comme le font mes petits mariés à chaque fois que je travaille pour eux :p ) et à emmener mon ami Arnaud Roberti avec moi (celui-là même qui a fait les portraits qui sont sur ma page de présentation du site web )

Comme vous le verrez au travers des quelques images ci-dessous, il y avait des appareils photos dans tous les sens !

(Parenthèse : J’étais en mode light avec mon compact, qui continue à m’offrir de chouette images quand je souhaite voyager léger ou que je suis la journée en clientèle pour mon boulot principal et que j’ai un chouette dîner le soir 😉 , fin de la parenthèse : on passe aux images)

Apéro :

Benjamin Brolet et Michel Yuryev échangeant à propos de la diffusion live des photos sur iPad
Benjamin Brolet et Michel Yuryev échangeant à propos de la diffusion live des photos sur iPad

J’ai enfin rencontré Twane, qui est de la région et dont j’apprécie le boulot !

Repas :

Le repas
Le repas
Un bon petit résumé de la soirée, sur deux plans ;)
Un bon petit résumé de la soirée, sur deux plans 😉

Benjamin Brolet nous a pensé une photo de groupe avec 25 flashs déportés, avec des diffuseurs : hâte de voir le résultat !

La photo de groupe aux 25 flashs déportés par Benjamin Brolet
La photo de groupe aux 25 flashs déportés par Benjamin Brolet

Dessert :

Discussions informelles après le repas
Discussions informelles après le repas

 

Pas de jugement, discussions autour de plein de thèmes relatifs à notre activité de photographe (de la fiscalité aux sacs à dos, en passant par les albums et les bonnes/mauvaises expériences avec les Wedding Planners (c’est dingue, les mêmes noms ressortaient dans les deux catégories Haha) et j’en passe !).

Floricolor était présent pour présenter leur gamme d’album et leurs autres produits, je vais rester en contact avec la petite dame qui était présente, je pense que ça me permettra de vous offrir de beaux albums dans un rapport qualité-prix plus que correct !

Enfin en conclusion de cette soirée : j’ai partagé mon repas à table avec des photographes dont j’admire le travail depuis des années pour certains, ceux-là même qui ont fait naître en moi l’envie de transformer une passion en activité professionnelle, ceux qui montrent et démontre que c’est encore possible de réussir dans la photographie (comme complémentaire ou comme temps-plein). J’ai pu échanger avec eux toute la soirée, c’était vraiment enrichissant !

Et pour clore cet article un petit peu « 3615 mavie » merci à Frédéric pour l’invitation et à bientôt pour de nouvelles aventures !