[Mariage] – Le beau mariage d’Elise & Jérémy et de l’importance d’avoir un second shooter !

Je connais Jérémy depuis 2013 pour avoir travaillé avec lui au sein de la même équipe dans la société EASI, basée à Nivelles. Lorsqu’il m’a annoncé son mariage, j’ai été impatient de pouvoir réaliser les photos de celui-ci. Travaillant dans le graphisme et photographe à ses heures perdues, j’étais persuadé que j’allais pouvoir m’exprimer entièrement lors de ce mariage.

Je prendrais sans doute le temps un jour de vous parler en détails du matériel qui m’accompagne lors d’un mariage mais à ce stade :

Je vous présente ici une courte sélection des images remises à mes amis, je me tiens à votre disposition pour vous partager davantage d’images, à la demande.

Tout à commencé de bonne heure dans le Brabant Wallon avec une robe suspendue devant une fenêtre

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Mes fabuleux clients nous avaient préparé un lunch à emporter dans la voiture ! Charmante attention !

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli
Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Ensuite, séance maquillage avec une maquilleuse pro, qui avait amené son miroir avec lampe, sujet éclairé au top !

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

J’adore observer les mains lors des journées de mariage, elles sont assez révélatrices du ressenti des deux amoureux, et ce à tout moment. Utile pour une image ou l’autre, mais aussi simplement pour capter encore d’avantage l’état d’esprit dans lequel sont mes sujets.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Ensuite, on a filé chez Jérémy, pour quelques photos de ses préparatifs (je vous passe la photo de son boxer à macarons colorés, cela reste dans sa sphère intime), et vous partage une petite photo de famille toute classique, dans cette pièce pleine de lumière.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Ensuite, direction le Chateau de la Hulpe pour quelques photos du couple et des familles. Elise attend son prince dans l’allée.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Comme vous le voyez sur la prochaine photo, le temps n’était pas au beau fixe (pluie fine) mais nous avons pu réaliser ces images sereinement, entre-autre grâce aux parapluies prévus en masse !

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Je vous ai déjà parlé de ce que j’aimais saisir comme moment et l’importance que j’accorde à des images authentiques et vécues, jusque pendant la séance de couple et c’est encore ce que j’ai recherché cette fois, en saisissant par exemple ce sourire :

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Ou ce moment câlin quand je leur demande de regarder vers l’étang pour jouer avec les couleurs déjà automnales en ce début octobre.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Parfois, quelques images plus classiques pour la postérité.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Ensuite, direction l’église, qui ressemblait à tout sauf à une église classique telle que l’on pourrait la connaître dans ces petits villages. Les mariés ont une position centrale, face au célébrant et l’assistance prend place tout autour d’eux, dans une ambiance très lumineuse !

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Dès l’arrivée dans l’église, je sens que l’émotion va être présente. et je ne me trompe pas, dès l’entrée d’Elise, je suis servi et cela continuera à dose constante jusqu’à la fin de la célébration.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

« Vous pouvez embrasser la mariée… »

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Comme d’habitude, je reste attentifs aux regards, juste après les baisers, qui sont parfois tendres, parfois protecteurs, mais très souvent plein de sentiments !

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

A la fin de la célébration, beaucoup de photographes que j’ai pu observer au travail quittent l’église en premier afin d’avoir une bonne place pour la sortie des mariés. Je dis STOP ! Vous aurez de toute facon une bonne place, si vous sortez juste avant le couple et que vous reculez dans les gens, qui s’écarteront avec bienveillance. Si vous y allez trop tôt, vous risquez :

  • de rater ces moments assez intenses au coeur de l’église
  • que quelqu’un vous passe devant à la sortie des mariés puisqu’il aura déjà oublié votre présence.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Comme annoncé, je sors juste avant les mariés, en reculant et hop hop hop c’est dans la boîte.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Ensuite, nous nous rendons à la salle pour les photos de groupes. Classiques.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Et moins classiques.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

La déco de la salle est soignée, avec entre-autre des impressions type Polaroïd qui attirent mon oeil de passionné.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Les discours toujours suivis de belles embrassades.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Le gâteau pendant lequel j’utilise systématiquement la lumière des feux de Bengale pour éclairer mes sujets.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Pour suivre, quelques diaporama sur la jeunesse de nos amoureux.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Le moment également de replonger sur les mains pour un détail, avec alliance.

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

L’ouveture du Bal, c’est à ce moment que j’aime varier les lumières en utilisant :

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

En mariage qui se respecte, je suis parti peu après « Les sardines » de Patrick Sébastien !

Photo par : http://facebook.com/seb.santarelli

En complément de la journée, Jean-Michel Renoirt m’a accompagné afin que je puisse lui partager encore davantage ma manière de travailler et de lui permettre de s’exercer à ce qui constituera une petite surprise pour Elise et Jérémy, à retrouver en fin d’article !

Disposer d’un second shooter m’a permis de voir apparaître quelques images bien complémentaires des miennes, que ce soit par le cadrage différent lors de moments clés ;

07102017-3071

Le focus et angle différent

07102017-2897

Des images très « moment volé’

07102017-2923

un focus sur les mains avec une chair de poule d’émotion, qui complète encore davantage à merveille la série. 
07102017-2995
Un autre angle sur un moment sympa :

07102017-3206

Et enfin, une série d’image argentiques en noir et blanc que Jean-Michel a développée lui même dans son labo personnel, et dont il a fait cadeau aux mariés !

photoiphone

Merci à mes mariés pour leur confiance et à Jean-Michel pour la compagnie et toute l’attention prêtée à mes conseils !

J’ai été très heureux de pouvoir réaliser ce reportage et de pouvoir partager ma photographie avec un second shooter, et avec vous aujourd’hui au travers de cet article !

2 réflexions sur “[Mariage] – Le beau mariage d’Elise & Jérémy et de l’importance d’avoir un second shooter !

  1. wow magnifique. je vais faire mon pénible mais pourrais-je avoir les détails concernant la photo éclairée aux feux de bangale?

    objectif utilisé et valeurs utilisées pour ce cliché
    vitesse
    ISO
    ouverture
    pdc

    merciii

    1. Bonjour !
      Pas les infos sous la main mais en gros je prends systématiquement ces images lors des mariages.
      35 mm 1.4 , à 1.4 , ISO Auto 3200 max, 1/60 minimum, mesure SPOT sur les visages , et rafale 🙂
      Juste veiller à se positionner de sorte que les visages soient dans la zone nette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.